Principal facteur de risque : contact sexuel

Le papillomavirus humain est un virus qui se transmet par le contact sexuel, quelle que soit sa forme (pénétration, caresse génitale ou contact orogénital). L’infection par ce virus est fréquente puisque 80% des femmes sont infectées au moins une fois dans leur vie. La plupart du temps, le virus disparaît spontanément. Mais, chez 10% des femmes infectées, le virus peut provoquer un cancer.

Ainsi les facteurs liés à la sexualité qui peuvent favoriser le développement du cancer du col de l’utérus sont les suivants :

  • Les rapports sexuels à un âge précoce ;
  • Multiplicité des partenaires ;
  • L’utilisation prolongée de contraceptifs hormonaux (pillules);
  • Certaines infections sexuellement transmissibles tels que Chlamydia Trachomatis ou virus de l’herpès simplex.

Le préservatif ne s’avère pas efficace contre l’HPV.

L’autre facteur de risque: le tabagisme

Au-delà de la sexualité il existe encore un autre facteur qui peut encourager le développement d’un cancer du col de l’utérus c’est le tabagisme. Le tabagisme ne transmet pas le virus mais la consommation de tabac peut agir sur l’organisme de manière à favoriser l’évolution des lésions précancéreuses vers un véritable cancer.

Back to Top